religion | Thailande

Kathin, le don de l’habit/2La version royale du don des robes

par   |  0 commentaire

Cette contribution se compose de deux articles :

1. Le Chula Kathin;

2. Le Kathin royal.


Le Kathin Royal

Il existe aussi une autre forme de kathin qui est le fait du roi et qui s’exprime par la Cérémonie royale où les robes sont offertes aux moines par les représentants du monarque. Cette cérémonie a souvent lieu lors d’une Procession des barges royales (Krabuan Phayuhayattra Chonlamak), une tradition à caractère à la fois institutionnel et religieux qui existe depuis 700 ans et qui est célébrée à intervalles plus ou moins longs.

La procession réunit 52 barges qui défilent sur le fleuve Chao Phraya, depuis le débarcadère royal de Vasukri jusqu’au Temple de l’Aurore (Wat Arun).

Ces barges transportent les robes et les cadeaux que les représentants du roi ont prévu d’offrir à l’abbé du temple à l’occasion du kathin.

Certains de ces bateaux sont qualifiés de bateaux royaux :

Suphannahong : c’est la barge royale principale construite à l’époque d’Ayutthaya, vers la fin du XVIIIe siècle, sous le règne de Rama Ier, fondateur de la dynastie Chakri. Elle fut reconstruite sous le règne de Rama VI, au début du XXe siècle. Sa proue porte une tête de Hamsa ou Hong (Cygne royal).

La barge mesure 44,7/3,15/0,90 m et pèse 15,6 t ; son équipage compte 50 rameurs, 2 bateliers, 2 guides, 1 porte-drapeau, 1 signalisateur, 1 chef de nage, 7 porteurs d’ombrelle royale ;

Narai Song Suwan : rénovée sous Rama V, vers 1870, il s’agit de la seconde barge royale. A sa proue, elle porte un Narai à 4 bras chevauchant un Garuda. Ses mesures sont 44,3/3,2/1,1 m et elle pèse 20 t. Elle compte le même équipage que la barge Suphannahong, auquel s’ajoute 1 chanteur ;

Anantanakharat : une première barge de ce nom fut construite sous le roi Rama III, vers 1824, puis rénovée sous Rama VI, au début du XXe. Sa proue présente un Naga royal à sept têtes, elle porte une statue du Bouddha et un pavillon où reposent les robes destinées aux moines du temple Wat Arun. Ses mesures : 42,95/2,95/0,76 m. Son équipage est composé de 72 personnes, dont 54 rameurs et 3 porteurs d’éventail ;

Anekchatphouchong : elle a été reconstruite durant le règne de Rama V (Chulalongkorn), vers 1870; sa proue porte un ensemble de petites têtes de Nagaelle mesure 45,40/3,15/1,11 m et pèse 7,7 t. Son équipage de 75 personnes comprend 61 rameurs.

Parmi les autres barges, les 10 suivantes, mentionnées deux par deux, sont les plus connues :

Ekachai Lao Thong et Ekachai Hoen Hao : toutes deux ont été construites sous Rama Ier, à l’époque d’Ayutthaya (fin XVIII-début XIXe). Leur rôle est de remorquer la barge royale Suphannahong au cas où celle-ci ne disposerait pas d’assez de rameurs. Leurs proues portent un motif de crocodile mythique Hera et elles sont peintes en laque noire et or. Leur équipage compte 44 personnes, dont 38 rameurs, 1 porte-drapeaux, 4 bateliers et 1 signalisateur ;

Krut Hoen Hed et Krut Tred Trai Chak : construites sous Rama III, vers 1824, ce sont deux barges de procession. En proue elles portent, l’une un Garuda rouge, l’autre un Garuda rose ; elles sont peintes en laque noire et or et portent des incrustations de mosaïque. Leur équipage comprend 41 personnes, dont 1 batelier à l’avant, 2 bateliers à l’arrière, 34 rameurs, 1 porte-drapeau, 1 signalisateur et 2 chefs de nage ;

Phali RangThawiip et Sukriip Khrong Muang : chacune de ces deux barges de procession porte en proue un Khun Krabi (singe), l’un de couleur verte, l’autre rouge. Elles ont été construites sous Rama Ier (fin XVIII-début XIX) et sont équipées d’un canon. L’équipage, de 41 personnes, compte 34 rameurs, 1 batelier à l’avant et 2 à l’arrière, 1 porte-drapeau, 1 signalisateur et 2 chefs de nage ;

Krabi Ran Ron Raap et Krabi Pnab Huang Man : construites sous Rama Ier (fin XVIII-début XIX) ces deux barges de procession, à l’extérieur peint en noir, l’intérieur étant rouge, portent une décoration florale de Poudtaan (une sorte de jasmin). En proue, elles affichent également un Khun Krabi (singe), l’un noir, l’autre blanc ;

Leur équipage est formé de 53 personnes, dont 36 rameurs, 10 tambours Chana, 1 batelier à l’avant et 2 à l’arrière, 1 porte-drapeau, 1 signalisateur et 2 chefs de nage ;

Asura Wayu Phak et Asura Paksi : ce sont deux barges de procession construites sous Rama Ier (fin XVIII-début XIX) dont l’extérieur porte un motif de fleurs Poudtaan. En proue elles portent un Yak Asur sur le haut et un oiseau sur le bas. Sur la première barge le Yak est violet, ses mains et pieds étant couleur indigo, sur la seconde, le Yak est violet à l’avant et vert à l’arrière, mains et pieds étant verts.

L’équipage de la barge comprend 57 personnes, dont 40 rameurs, 10 tambours, 1 batelier à l’avant et 2 à l’arrière, 1 porte-drapeau, 1 signalisateur et 2 chefs de nage.

Pendant le défilé, les équipages chantent les traditionnels chants de bateaux qui, avec les battements des tambours et les cris des chefs de nage ponctuent le rythme des rameurs. Les chants célèbrent les mérites du roi, de la procession royale et du fleuve Chao Phraya.

Les rameurs portent des costumes traditionnels, rouges, bleus, blancs et verts. Ils sont accompagnés de personnages officiels représentant le roi, ainsi que de membres de la famille royale.



Ci-après, quelques images de la cérémonie du Kathin royal du 2 mars 2015.



 

Cosimo Nocera est historien et guide du Musée national de Bangkok. Il a vécu et travaillé en Italie, Suisse et en Amérique andine (Pérou, Equateur et Bolivie). Après un long séjour en Asie du Sud-Est, il vit actuellement en Suisse française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>